Intégration

LA TRIBUNE DES COMMUNAUTÉS

Date de publication: February 8, 2016 00:00

N°: 218

Prix: 200 XAF

Yaoundé à la merci des attentats

Réduction des contrôles de police, absence de mesures de sécurité dans certains édi?ces publics et les lieux de plaisance à forte fréquentation humaine…Alors que les bombes humaines font feu de tout bois dans l’Extrême-Nord du pays, la capitale camerounaise baigne dans l’insouciance. Ici, on n’a pas tiré les leçons des événements survenus le mois dernier au Splendide hôtel et au bar- restaurant Capuccino de Ouagadougou, la capitale du Burkina-Faso.

Page 11

Questions sur la stratégie commune pour le Golfe de Guinée

Une session extraordinaire de la réunion annuelle des Hauts responsables du Centre interrégional de coordination se tient cete semaine à Yaoundé. Morceaux choisis du propos liminaire du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) au cours d’une conférence de presse donnée à Libreville vendredi dernier.

Page 5

Le temps de la bataille diplomatique

Le Cameroun prévoit d’engager une campagne de lobbying pour la conclusion de cet accord avant ?n mai 2016. L’Union européenne de son côté travaille contre. Le Cameroun se prépare à une activité diplomatique entre février et juillet 2016. C’est ce qui ressort du plan de travail pour cette période que le secrétariat technique (ST) a soumis au Comité en charge du suivi et de la mise en œuvre de l’accord de partenariat économique bilatéral CamerounUnion européenne (CSMO/ APEB CAM-UE) tenu du 02 au 04 février 2016 à Yaoundé.

Page 6

L’émoi de la désillusion juvénile à Yaoundé

Paradis perdu et enfer qui dure, jardin des délices et surtout des supplices, tel est le quotidien des jeunes pour qui la célébration du 11 février n’est autre qu’un non-événement. « Destin !» Le prénom pourrait en effet sans dommage parler d’un avenir brillant. «Certainement que c’était joli quand mes pa- rents me le donnaient il y a une trentaine d’années…» Pas très économe de gestes, le gaillard égrène sa misère avec une fluidité telle que son corps semble parfois flotter à côté des mots.

Page 2

Les desseins finalisent les dessins

Ce qui avait été conçu depuis s’ampli?e au ?l du temps, dévoilant les intentions des uns et des autres. Au RDPC, on joue serré depuis le début 2016. On table sur la rapidité, sur le cinglant, sur un discours en sept mots: «Paul Biya le seul bon choix actuellement». Aux onomatopées des buzz et des clics, on accompagne cela par la lecture ou la reproduction dans les organes de presse à capitaux publics du pays.

Page 4

Presses et magazines

Newsletter

Abonnez-vous à la revue de presse gratuite et recevez l'essentiel de l'information :

Vérifiez votre boîte de réception pour confirmer votre abonnement.

Erreur!